Sélectionner une page

 

Le XXIe siècle est une période à part, marquée par des bouleversements sociétaux, éthiques, climatiques et par la révolution numérique. Au fil du temps et de son évolution, la mode s’est constamment nourrie de ce type de changements. Mais qu’en est-il du XXIe siècle : peut-on encore y définir la mode ?

 

XXIe siècle : une définition partielle de la mode

 

Débuté que depuis une vingtaine d’années, le XXIe siècle est encore très jeune. C’est notamment pour cette raison qu’il s’avère très complexe de dresser une définition de la mode à l’heure actuelle.

 

Néanmoins, certaines caractéristiques communes permettent de dresser un schéma standard de la mode d’aujourd’hui.

 

Mode du XXIe siècle et essor du sportswear

 

C’est une tendance qui a émergé dans les années 2000 et qui ne fait que de se renforcer : le triomphe des vêtements sportifs. Au départ, au détriment des maisons de mode, les firmes iconiques du secteur ont su s’associer aux grandes marques de sport pour proposer des collections hybrides à succès. C’est le siècle des sneakers et des jeans slim. Les costumes se font rares, quel que soit l’emploi exercé, à la ville comme à la campagne.

 

Pour aller plus loin, la mode contemporaine ne se réserve plus qu’aux femmes ou à une tranche jeune de la population. Elle s’adapte à tous et toutes et se porte à toutes les étapes de la vie. On voit d’ailleurs sur les podiums les silhouettes des mannequins se diversifier : ethnies mondiales présentées et morphologies différentes (parfois même atypiques) mises en avant. La mode du XXIe siècle se veut alors plus inclusive et représentative de tous.

 

Mode et numérique du XXIe siècle

 

Autre fait marquant dans la mode du XXIe siècle : son entrée dans le digital. Les maisons du secteur se sont engouffrées dans le numérique. Elles y sont très actives et l’utilisent comme moyen de promotion et support de création. Elles investissent les réseaux sociaux, proposent des défilés retransmis sur leurs comptes et bénéficient de communautés d’abonnés colossales.

 

Mais ce n’est pas tout, la mode du XXIe siècle se veut aussi dématérialisée : achat de NFT ou collections numériques ont fait leur apparition récemment. Par exemple : Snoop Dog, lance sa collection de doggies sur Sandbox, qui a ouvert la voie à l’habillage des avatars par les grandes firmes de mode : Moncler ou Gucci notamment.

 

XXIe siècle : la mode conscientisée

 

C’est peut-être la caractéristique la plus marquante de la mode du XXIe siècle : le développement et la structuration d’une facette éthique et responsable, en réponse aux abus du secteur en matière d’environnement et de traitement des travailleurs. Les consommateurs, comme les grandes maisons affichent désormais leur volonté de promouvoir une toute nouvelle approche de la mode.

 

Plus écologique, fini la fast fashion et les collections capsules, les maisons de mode proposent des vêtements durables, axés sur l’utilisation de matières produites localement. La multiplicité des étapes de fabrication des vêtements a aussi été réduite et l’industrie de la mode cherche à minimiser l’utilisation de produits nocifs.

 

Avec MODART International, les étudiants à ses divers parcours de formation apprennent à comprendre et à anticiper les leviers de développement de la mode du XXIe siècle au sein des trois cursus de formations : Formation Management de la mode, Formation Stylisme et modélisme et Formation Communication de mode.

 

La mode du XXIe est en cours de création. Elle semble pourtant s’orienter vers une conscientisation croissante et une recherche artistique proche de l’art contemporain.

200