Sélectionner une page

Mode éthique : la consommation Made In France

La mode éco-responsable s’installe résolument dans les habitudes de consommation des Français. En quoi consiste cette révolution du secteur et quelle est la place du made in France dans la construction d’une nouvelle industrie éthique ?

La mode made in France est-elle éthique et éco-responsable ?

 

Les clients se tournent vers une mode éthique et responsable. En effet, le respect du travail des employés de la marque, l’utilisation de matières premières écologiques et les comportements éco-responsables sont des éléments qui influencent les décisions d’achat des consommateurs d’aujourd’hui.

 

À ce titre, il est vrai que la mode made in France a beaucoup d’intérêt. Elle diminue le transport, soutient les artisans français et leur savoir-faire, relance l’économie de régions délaissées, créée des emplois sur le territoire et diminue le coût écologique d’un habit. Une grande majorité des vêtements et des accessoires de mode sont encore fabriqués à partir de dérivés de pétrole (nylon, polyester et tous les textiles synthétiques). Il est important, pour s’inscrire dans une mode éthique, de favoriser l’utilisation de fibres naturellement éco-responsable comme le tencel, le chanvre et les matières recyclées (dont la France est un grand producteur).

Comment reconnaître la mode made in France ?

 

Les mentions sur les étiquettes sont parfois trompeuses : « imaginé à… », « conçu en France » sèment le doute chez les consommateurs. Comment s’assurer d’un achat de mode made in France face à toutes ces allusions ?

 

Dans un premier temps, sachez que le coton ne pousse pas en France et qu’à ce titre un habit en coton peut très difficilement être à 100 % de fabrication française. Pour s’assurer que le vêtement ou l’accessoire de mode est réellement fabriqué sur le territoire, il est possible de se fier à des certifications plus sûres que la simple appellation made in France.

 

Le label Origine France Garantie certifie que le produit obtient ses caractéristiques essentielles dans le pays et qu’entre 50 et 100 % du prix unitaire revient alimenter des secteurs sur le territoire de l’Hexagone. L’appellation made in France, quant à elle, est donnée à un article de mode seulement si sa dernière étape de fabrication intervient dans le pays. L’article peut dont avoir été conçu en très grande partie à l’étranger avant d’arriver sur le territoire et afficher tout de même la mention.

 

Les labels du type Origine France sont donnés par des organismes indépendants, ils ne sont donc pas gratuits et de jeunes marques pourtant éco-responsables et éthiques ne peuvent pas encore y soumettre leurs produits. C’est donc la transparence dans leur manière de travailler et le positionnement de leur communication qui seront les garanties de leurs bonnes pratiques. C’est généralement par les réseaux sociaux et grâce au travail des community managers ou des responsables marketing que ces marques réussissent à toucher et à informer leurs consommateurs.

 

Pour travailler dans la mode made in France, il faut suivre une formation universitaire solide et professionnalisante. Elle doit comporter des enseignements de haut niveau technique et un ou plusieurs stages en entreprise. C’est ce que propose l’école MOD’ART, dont les cursus en alternance sont recherchés par les recruteurs du secteur.

 

Les avancées dans le domaine de la mode responsable sont fulgurantes. On note que l’industrie éthique made in France a choisi les réseaux sociaux pour faire parler d’elle et mettre en avant ses nouveautés.