Sélectionner une page

Communication, attractivité, bénéfices : quels sont les enjeux du Black Friday pour une marque ?

Le Black Friday, opération massive de réductions des prix importée des États-Unis, s’est bien implanté en France et génère annuellement quelques milliards de bénéfices à chaque édition. Pour les marques, l’intérêt du public pour le Black Friday fait émerger de nouveaux enjeux.

Premier défi pour une marque : assurer son Black Friday

Le vendredi noir a séduit les consommateurs de France : il s’agit donc d’un événement dont la portée grandissante doit être estimée à sa juste valeur par les marques, l’industrie de la mode ne faisant pas exception.

Le Black Friday, pour une marque, ce n’est pas exactement une journée de soldes : la vente à perte n’est pas autorisée (contrairement aux périodes de soldes classiques). Lors de cette opération commerciale, il ne s’agit pas non plus de déstocker, mais bien de proposer à prix cassé les meilleures ventes du moment, les produits les plus en vue pour Noël.

Si, pour les grandes marques, participer au Black Friday va de soi, certaines PME se posent raisonnablement la question de leur participation. En effet, participer et assurer une telle journée nécessitent une préparation logistique importante. Or, pour les marques émergentes, le Black Friday représente en moyenne 20 à 25 % du chiffre d’affaires.

Face à la demande des consommateurs, les marques doivent s’adapter et bien mesurer les enjeux de cette journée. Afin d’encrer plus profondément cette nouvelle habitude de consommation et pour permettre une expérience d’achat globale, elles doivent, à l’occasion du Black Friday, mettre en place une stratégie de communication adaptée.

Ainsi le premier enjeu, et non des moindres, c’est celui de la cohérence de la communication sur les divers canaux de distribution de la marque : en ligne, magasins, auprès des revendeurs partenaires, etc.

S’en suit alors le dispositif logistique de l’entreprise : stocks suffisants, livraison, personnel suffisant, etc…

Black Friday et achat en ligne : le nouvel enjeu des marques

La vente en ligne a explosé, ce qui renforce l’enjeu de la réussite des ventes sur le net d’une marque lors du Black Friday.

Les années précédentes, les marques notent un fort accroissement des commandes en ligne, toutes spécialités confondues. Beaucoup ont dû adapter leurs technologies digitales en amont de l’événement pour faire face à la demande. C’est ainsi que les marques ont renforcé la puissance de leurs serveurs ou développé la version mobile de leur site de vente en ligne en prévision de l’événement.

Sachant que le pourcentage d’achat en ligne ne fait qu’augmenter, les marques font aujourd’hui appel à des professionnels formés aux nouvelles technologies et aux nouveaux canaux de publicité. Community Managers, Responsables Marketing ou Responsables de la Communication digitale sont les nouveaux acteurs en coulisse du Black Friday.

Ce secteur a de forts besoins en recrutement et des écoles permettent de se former à ces nouveaux métiers. C’est le cas de l’école MOD’ART, qui propose un cursus qui forme les futurs acteurs de la communication transmédia dans le secteur de la mode. Cette formation complète permet aux étudiants d’apprendre à formuler une stratégie de communication, alimenter un site web, animer les réseaux sociaux d’une marque tout en décryptant et anticipant les tendances modes.

Dès 2017, de nombreuses marques rapportent que lors de leur Black Friday, 80 % des transactions ont été effectuées depuis un smartphone. Ainsi, en plus des défis logistiques d’une opération massive de réduction des prix, le futur enjeu du Black Friday pour une marque est d’assurer ses ventes en ligne.