Chaque année, nos étudiants de 4eme année de Management de la mode et de Communication de mode participent à plusieurs séminaires thématiques ayant pour objectif de renforcer leur culture mode et luxe.

L’année commence sur les chapeaux de roues avec un séminaire sur le thème le plus en vogue du moment : la mode éthique.

Les objectifs de ce séminaire sont multiples :

  • Sensibiliser les étudiants à une mode alternative: prendre conscience qu’elle existe, que des professionnels sont impliqués dans des recherches et des process qui transforment la mode telle qu’on la connait aujourd’hui
  • Obtenir de nouvelles informations qui permettent aux étudiants d’éveiller leur curiosité sur des éléments qui font l’actualité de la mode
  • Donner aux étudiants de nouveaux axes de travail dans le cadre de leurs mémoires de fin d’études

Le séminaire sur la mode éthique a été rythmé par de nombreuses conférences, animées par des professionnels de la mode, investis dans la transformation de la mode qui s’opère aujourd’hui. Parmi eux :

ATELIER BARAVELLE : Alexia Tronel et Caroline Perdrix ont créé la marque en 2014.

Il s’agit d’une marque de vêtements et un studio de création responsable qui s’inspire du sud de la France et de la culture méditerranéenne. En 2018, Alexia et Caroline lancent l’association ITINERANCE qui fédère un réseau d’artisans en méditerranée. Le projet co-crée des initiatives positives et engagées dans la mode en méditerranée et a pour but de réintégrer l’art domestique au sein des productions des marques de PAP.
Leur vision: un nouveau paradigme pour la mode, une mode locale et circulaire dans un rythme lent.

ADAPTA : Virginie Ducatillon, fondatrice, fera sa présentation sur un sourcing innovant éco-responsable dans le domaine du cuir. Adapta utilise de la matière déjà produite et promeut l’éco-conception : stimuler la créativité à partir de l’existant. Comment agir pour éviter le gaspillage et la sur-production des matières ?

PARIS GOOD FASHION : Cette association à but non lucratif a comme objectif d’ouvrir une réflexion partenariale en faveur de la transformation des modes de production et de consommation vestimentaire. Vers une nouvelle mode éthique parisienne?
Paris Good Fashion s’est donnée une date phare pour faire émerger une mode plus vertueuse dans la capitale : 2024, l’année des jeux olympiques à Paris.

FOR WEAVERS : Ali Rakib, fondateur, a proposé un débat sur l’appropriation culturelle aux étudiants. En amont, il a exposé sa définition de l’Anthropologie dans la mode, ce qu’il entend par culture, tradition et il a pu exposer l’importance du patrimoine pour résister à l’uniformisation et enfin il a abordé le rôle des tissus dans les sociétés.

FAIRLY MADE : Cette société de sourcing et de confection eco-responsable se met au service de l’industrie textile. L’objectif est d’encourager un maximum de marques à développer des collections responsables. Fairly Made propose du produit fini fabriqué dans de belles matières à faible empreinte écologique. Les deux créatrices de la marque ont présenté aux étudiants leur façon de travailler avec les marques et les usines, et avec quelle charte d’engagement pour les acteurs de cette filière.

FAIR MAKERS : Sanaa Khadir, fondatrice, a monté une plate-forme de gestion, de prévention et d’amélioration des risques fournisseurs en data-analytique en temps réel. Cette plate-forme utilise différentes technologies mobiles pour atteindre les ouvriers dans les usines en international. Enfin, cette plate-forme permet de mesurer les risques sur site chez leurs fournisseurs et sous-traitants et de protéger leur réputation de marque dans le monde entier.

CONFERENCE TENDANCES : Caroline Perdrix et Alexia tronel ont présenté les tendances hiver 20, et décrypté les tendances de la fashion week.