Sélectionner une page

La cinquième édition du Showroom de MODART International s’est déroulée le 14 octobre sur le campus de l’école à Paris. Cette année, en plus de présenter les collections des étudiants en cinquième année de Stylisme et Modélisme, le Showroom a permis d’échanger sur les critères de sélection d’une marque avec des experts de la mode.

 

Showroom MODART

 

Le Showroom est l’occasion de présenter sur des corners les projets des étudiants en Stylisme et Modélisme. Tous les univers sont représentés, que ce soit du prêt-à-porter féminin, de la mode masculine, de la mode enfantine, l’univers des robes de mariée ou encore de l’accessoire.

Avec la formation dispensée par l’école MODART International, les créateurs élaborent une collection complète, allant du premier croquis jusqu’à la distribution du produit. MODART International est un incubateur d’idées, comme l’explique Elsa Costa-Leproust avec sa collection Costa : « À la base je me suis inspirée de ma formation qui est design textile parce que je suis vraiment inspirée par les matières et je voulais mettre ça en avant au travers de mes sacs. ».

 

Les gagnantes de cette journée

Le Showroom MODART International, c’est aussi des remises de prix. Tout d’abord avec le Prix 3Suisses 2021 Réédition remis aux étudiantes Oriane, Mathilde, Camille, Johanna et Marine qui ont réussi à surprendre la marque avec leurs silhouettes.

L’école récompense aussi les étudiants de cinquième année en Stylisme et Modélisme avec le Prix de la meilleure marque 2021. Ce prix a été décerné à deux étudiantes exæquo, Rachel Hermant pour sa collection Next Stop Color et Elsa Costa-Leproust avec sa collection Costa. Il représente l’aboutissement de leur formation à MODART International.

« J’ai été un peu surprise à l’annonce du résultat. C’est un peu l’accomplissement de tout un projet et de toutes mes études puisque c’est la cinquième année et c’est mon dernier jour ici. » confie Elsa.

Un des critères de performance des formations au sein de MODART International est la qualité de l’enseignement, distillé par des professeurs et intervenants professionnels de la mode. « On a beaucoup été accompagnés par certains profs qui sont professionnels à côté, ce qui a permis de rendre ce type de projet réalisable. » souligne Rachel.

 

Un réel partage entre passionnés de la mode

Le Showroom permet aux étudiants en Stylisme et Modélisme d’échanger avec les professionnels. Un moyen de développer leur réseau et de créer des contacts pour leurs projets futurs.

 

 

Pour cette édition, la table ronde a permis d’aborder les critères de sélection d’une marque dans un showroom. Parmi les invités qui ont animé le débat :

  • Sarah Bensseraj, Acheteuse/Chef de produit lingerie au Bon Marché
  • Didier Duplenne, Directeur commercial chez Helbers
  • Morgan Bancel, Président de la French Fashion Union (association collaborative au service des jeunes professionnels de la mode)
  • Thomas Vernede, Acheteur prêt-à-porter homme chez l’Exception

Chaque professionnel a expliqué comment choisir une nouvelle marque.  Pour Sarah Bensseraj, la meilleure façon de rencontrer des designers en tant qu’acheteurs est tout d’abord de les dénicher sur Instagram puis de se rendre dans les salons et de visiter les showrooms. « Ce qui va m’amener vers un designer c’est la différenciation. » exprime-telle.

Sur ce critère, l’avis de Morgan Bancel diverge. Pour lui, le produit n’est pas le plus important dans la sélection d’une marque : « Si on n’a pas la capacité à savoir raconter sa marque, on a beau avoir un bon produit, ça ne fonctionnera pas. L’ADN, l’histoire et le storytelling c’est même au-dessus du produit aujourd’hui. »

Les étudiants de MODART International en Stylisme et Modélisme ont ainsi pu bénéficier des conseils éclairés des participants pour lancer ou développer une marque de mode.